Error loading page.
Try refreshing the page. If that doesn't work, there may be a network issue, and you can use our self test page to see what's preventing the page from loading.
Learn more about possible network issues or contact support for more help.

Ceci est mon corps

by Jean-François Beauchemin

eBook

Par l'auteur de La Fabrication de l'aube - Prix des libraires 2006

Qui était l'homme derrière Jésus de Nazareth et qu'est-il advenu de lui? Étonnamment, c'est dans les bras d'une femme que nous le retrouvons ici, fragile devant la mort, mais nullement brisé. Au contraire...

Ceci est mon corps n'est ni plus ni moins que « l'aveu d'un homme que rien n'exauça mieux que l'amour », qu'une troublante confession que Jean-François Beauchemin nous convie à écouter au fil de ces pages bruissantes des murmures de la terre, et dans lesquelles est célébrée presque à chaque phrase la beauté tragique du monde.

Finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général 2008 - Catégorie Romans et nouvelles

Titulaire d'une mention d'excellence au Prix du Roman 2008 des Écrivains francophones d'Amérique

Dans la nuit tiède de l'Orient, un vieil homme murmure à sa femme mourante, plongée dans l'inconscience, des paroles sur le temps qui passe, le doute, l'amitié, la douleur, les enfants, le hasard, l'amour. Un singulier dialogue à une voix s'établit là, dans le halo d'une lampe, où se traduisent tout à la fois un extraordinaire sentiment de vivre et l'infinie tristesse des destins qui s'achèvent.

Cet homme, on le déduira bientôt, s'appelle Jésus de Nazareth. Survivant à la croix romaine, il a vécu pendant plus de cinquante années auprès de Marthe, la sŒur de son meilleur ami, Lazare de Béthanie. Jusqu'à cette nuit ultime, il n'avait guère parlé de lui-même, des événements l'ayant conduit au supplice, de la pensée foudroyante qui l'avait fait, à trente-trois ans, se détourner de Dieu. Mais l'heure n'est plus au silence ou, plutôt, l'heure est venue d'opposer au silence de la mort une parole serrant de près cette vie qui s'enfuit.


Expand title description text
Publisher: Les Éditions Québec Amérique

OverDrive Read

  • ISBN: 9782764417089
  • Release date: December 7, 2012

EPUB eBook

  • ISBN: 9782764417089
  • File size: 431 KB
  • Release date: December 7, 2012

PDF eBook

  • ISBN: 9782764413463
  • File size: 1302 KB
  • Release date: December 7, 2012

Formats

OverDrive Read
EPUB eBook
PDF eBook

subjects

Fiction

Languages

French

Par l'auteur de La Fabrication de l'aube - Prix des libraires 2006

Qui était l'homme derrière Jésus de Nazareth et qu'est-il advenu de lui? Étonnamment, c'est dans les bras d'une femme que nous le retrouvons ici, fragile devant la mort, mais nullement brisé. Au contraire...

Ceci est mon corps n'est ni plus ni moins que « l'aveu d'un homme que rien n'exauça mieux que l'amour », qu'une troublante confession que Jean-François Beauchemin nous convie à écouter au fil de ces pages bruissantes des murmures de la terre, et dans lesquelles est célébrée presque à chaque phrase la beauté tragique du monde.

Finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général 2008 - Catégorie Romans et nouvelles

Titulaire d'une mention d'excellence au Prix du Roman 2008 des Écrivains francophones d'Amérique

Dans la nuit tiède de l'Orient, un vieil homme murmure à sa femme mourante, plongée dans l'inconscience, des paroles sur le temps qui passe, le doute, l'amitié, la douleur, les enfants, le hasard, l'amour. Un singulier dialogue à une voix s'établit là, dans le halo d'une lampe, où se traduisent tout à la fois un extraordinaire sentiment de vivre et l'infinie tristesse des destins qui s'achèvent.

Cet homme, on le déduira bientôt, s'appelle Jésus de Nazareth. Survivant à la croix romaine, il a vécu pendant plus de cinquante années auprès de Marthe, la sŒur de son meilleur ami, Lazare de Béthanie. Jusqu'à cette nuit ultime, il n'avait guère parlé de lui-même, des événements l'ayant conduit au supplice, de la pensée foudroyante qui l'avait fait, à trente-trois ans, se détourner de Dieu. Mais l'heure n'est plus au silence ou, plutôt, l'heure est venue d'opposer au silence de la mort une parole serrant de près cette vie qui s'enfuit.


Expand title description text